Changer le receveur de sa cabine de douche | Le Rédacteur Web

Le Rédacteur Web

Rédaction de contenu web en tous genres

Bricolage

Changer le receveur de sa cabine de douche

Jan
12,
2018
0
Changer le receveur de sa cabine de douche

Le receveur ou bac de douche, partie inférieure d’une cabine de douche, sert essentiellement à recueillir et à évacuer l’eau. Plusieurs raisons peuvent amener à changer un receveur. Il faut une certaine maîtrise et des gestes précis pour son installation. On fait généralement appel à un professionnel pour cette tâche, mais il est tout à fait possible de le faire soi-même.

Comment enlever un ancien receveur ?

Il va sans dire que pour installer un nouveau receveur, il faut d’abord retirer l’ancien. Pour ce faire, vous devez vous munir d’un cutter, d’une perceuse et d’un pied de biche. Il ne faut surtout pas oublier de couper l’arrivée d’eau et de vider les tuyaux.

A l’aide du cutter, découper fermement le joint d’étanchéité et repasser plusieurs fois si nécessaire. Passer ensuite au joint en caoutchouc du tuyau d’évacuation mais avant il faut enlever la bonde puis le siphon. Se débarrasser du joint en caoutchouc nécessite d’avoir une perceuse avec laquelle il faut réaliser plusieurs trous à différents endroits en faisant attention à la tuyauterie. Ensuite, il faut couper le reste du joint au cutter et retirer le receveur en se servant d’un pied de biche.

Pour sélectionner votre futur receveur nous vous conseillons de consulter le site suivant : cabine-de-douche.top

La pose du nouveau un receveur ?

Quelques mesures de précaution sont à respecter afin d’assurer une bonne étanchéité. Signalons que l’installation est fonction du type de receveur.

Cas d’un receveur à surélever:

Avant de commencer, il faut rassembler les outils et les matériaux que voici : le receveur à installer, du béton cellulaire (soit une brique), un crayon, une bonde siphoïde, une truelle, de l’alcool à bruler, une colle pour béton cellulaire, de la silicone, une scie pour découper et ajuster les bétons cellulaires, un niveau à bulle.

Ensuite, commencer par choisir l’emplacement du receveur (de préférence, dans un angle), le poser et tracer sur le sol ses contours ainsi que l’emplacement de la bonde à l’aide d’un crayon. Enlever le receveur puis installer la bonde et la fixer sur le tuyau d’évacuation à l’aide d’un joint en faisant en sorte que l’embout du siphon soit en contact avec le trou du receveur. Au bout d’une heure, vérifier l’évacuation.

Vous pouvez ensuite passer à l’étape suivante. Il s’agit de constituer un bloc d’assise en disposant des bétons cellulaires sur tout le périmètre délimité. Puis les fixer au sol à l’aide de colle pour béton cellulaire. Vérifier l’horizontalité du bloc avec un niveau à bulle. Recouvrir le dessus du bloc par la même colle tout ceci à l’aide d’une truelle. Attention à la tuyauterie !!!

La taille du bloc est en rapport avec la position du siphon, dictée par celle du tuyau d’évacuation.

S’il s’agit d’un bac à piétement réglable, placer les 4 pieds réglables sur le sol, ajuster si nécessaire. Fixer ces pieds au sol et appliquer une couche de silicone sur l’empreinte du bac tracé au sol.

Poser le bac sans oublier d’assurer une pente de un à deux centimètres par mètre entre la sortie du bac et le tuyau d’évacuation. Au niveau du corps de la bonde déjà installé, poser un joint et visser la partie supérieure de la bonde avec la clé fournie au corps. Essuyer le pourtour du receveur avec de l’alcool à brûler puis appliquer un cordon de silicone entre le mur et le bac pour assurer l’étanchéité.

Les autres types de receveur ont des guides d’installation légèrement différents de celui-ci mais le principe est presque le même.

Article précédent

Article suivant



Souhaitez vous ajouter quelque chose? - Soyez le premier!

Subscribe to this posts comments RSS feed


Retour en Haut